Je m’appelle Loïc, un homme de 50 ans, métisse et athlétique, avec une préférence pour les femmes aux courbes généreuses. Ce soir, je suis déterminé à réaliser mon fantasme ultime : le triolisme et l’éjaculation faciale. Je me rends dans une discothèque branchée, habillé de façon décontractée mais sexy, mettant en valeur mes muscles saillants.

Dès mon arrivée, je repère deux beautés au bar. L’une est une blonde pulpeuse, l’autre une brune aux courbes voluptueuses. Je m’approche d’elles avec assurance, leur offrant un verre avec un sourire charmeur. « Salut les filles, je m’appelle Loïc. Que diriez-vous de boire un verre avec moi ? » Elles acceptent avec un sourire coquin, et je sens déjà l’excitation monter en moi.

Je les fais rire avec mes blagues coquines, créant une atmosphère détendue et érotique. Je leur parle de mon fantasme, et à ma grande surprise, elles sont toutes les deux partantes. Je peux déjà imaginer ma bite dure entre leurs lèvres pulpeuses, leur chatte mouillée et leur cul ferme.

Je les emmène dans un coin plus intime de la discothèque, où l’obscurité et la musique pulsante créent une atmosphère encore plus érotique. Je commence à les embrasser, passant de l’une à l’autre, tout en les caressant et en les déshabillant lentement. Je peux sentir leur excitation, leur chatte est déjà mouillée et prête à être baisée.

Je les fais asseoir sur mes genoux, l’une après l’autre, et je les pénètre profondément avec mon chibre dur. Elles gémissent de plaisir, leurs seins rebondissant au rythme de mes coups de reins. Je les enculerais bien aussi, mais je me contrôle, je ne veux pas aller trop vite. Je veux savourer chaque instant de ce trio torride.

Je les emmène ensuite dans les toilettes des femmes, où je continue à les satisfaire. Je les prends en levrette, les faisant crier de plaisir. Je peux voir leur cul ferme et rond, et je ne peux résister à l’envie de les doigter. Je glisse mes doigts dans leur chatte mouillée, puis dans leur anus serré. Elles gémissent encore plus fort, leur corps tremblant de plaisir.

Je les fais ensuite s’asseoir sur mon visage, et je leur fais un cunnilingus passionné. Je peux sentir leur chatte mouillée sur mon visage, leur goût sucré et salé m’excitant encore plus. Je les fais jouir plusieurs fois, leur corps tremblant de plaisir sous mes coups de langue experts.

Je suis maintenant prêt à réaliser mon fantasme ultime. Je les fais mettre à genoux devant moi, et je leur ordonne de sucer ma bite. Elles obéissent avec empressement, léchant et suçant ma queue avec avidité. Je peux sentir leurs lèvres pulpeuses et leurs langues expertes sur ma bite dure, me faisant presque jouir.

Mais je me retiens, je veux éjaculer sur leurs visages. Je les fais se mettre à genoux devant moi, et je commence à me branler devant elles. Elles me regardent avec des yeux avides, attendant avec impatience que je jouisse. Je peux sentir mon sperme monter dans ma bite, et avec un dernier coup de main, je jouis enfin, éjaculant sur leurs visages.

Elles gémissent de plaisir, leur visage couvert de mon foutre chaud et épais. Je peux sentir la chaleur de mon sperme sur leur peau, et je sais que j’ai réalisé mon fantasme ultime. Je suis satisfait, mais je sais aussi que je veux plus. Je veux les baiser encore et encore, les faire jouir encore et encore.

Mais pour l’instant, je savoure ma victoire. Je me rhabille, leur donnant un dernier baiser avant de quitter les toilettes. Je sais que je les reverrai bientôt, et que nous vivronsJe quitte les toilettes, le sourire aux lèvres, laissant derrière moi les deux beautés encore tremblantes de plaisir. Je sais que ce n’est qu’un au revoir, car je suis déjà en train de planifier notre prochaine rencontre dans ma tête. Je me sens plus vivant que jamais, mon corps encore tremblant de l’orgasme intense que je viens de vivre.

Je retourne au bar, commandant un verre pour me détendre et reprendre mes esprits. Mais mon esprit est toujours en ébullition, rempli d’images érotiques et de désirs inassouvis. Je veux plus, je veux les baiser encore et encore, les faire jouir encore et encore.

Je les vois revenir au bar, leurs visages encore rougis par le plaisir et leurs corps toujours aussi désirables. Elles s’approchent de moi, me chuchotant à l’oreille qu’elles veulent plus. Je peux sentir leur souffle chaud sur ma peau, me faisant frissonner de désir. « Je veux que tu nous baises encore, Loïc. Je veux sentir ta bite dure en moi », me dit la blonde, sa voix suave et sensuelle.

Je les emmène dans une chambre d’hôtel à proximité, impatient de continuer notre jeu érotique. Je les déshabille lentement, les embrassant et les caressant avec passion. Je peux sentir leur chatte mouillée et leur anus serré, prêts à être pénétrés.

Je les fais s’allonger sur le lit, les jambes écartées, et je commence à les doigter. Je glisse mes doigts dans leur chatte mouillée, les faisant gémir de plaisir. Je peux sentir leurs muscles se contracter autour de mes doigts, leur corps tremblant de désir. Je les doigte profondément, leur faisant sentir toute la longueur de mes doigts.

Je les fais ensuite se mettre à quatre pattes, et je les enculerais bien. Je glisse ma bite dure entre leurs fesses rondes et fermes, les faisant gémir de plaisir. Je peux sentir leur anus serré autour de ma bite, me faisant presque jouir. Je les enculerais bien jusqu’à ce qu’elles jouissent, mais je me retiens, je veux prolonger le plaisir.

Je les fais ensuite s’asseoir sur mon visage, et je leur fais un cunnilingus passionné. Je peux sentir leur chatte mouillée sur mon visage, leur goût sucré et salé m’excitant encore plus. Je les fais jouir plusieurs fois, leur corps tremblant de plaisir sous mes coups de langue experts.

Je les fais ensuite s’allonger sur le ventre, et je les pénètre profondément. Je peux sentir leur chatte mouillée et leur anus serré autour de ma bite, me faisant presque jouir. Je les baise lentement, savourant chaque instant de ce moment érotique. Je peux sentir leurs seins rebondissant sous mes coups de reins, leur corps tremblant de plaisir.

Je les fais ensuite se mettre à genoux devant moi, et je leur ordonne de sucer ma bite. Elles obéissent avec empressement, léchant et suçant ma queue avec avidité. Je peux sentir leurs lèvres pulpeuses et leurs langues expertes sur ma bite dure, me faisant presque jouir.

Je les fais ensuite s’allonger sur le dos, les jambes écartées, et je les pénètre profondément. Je peux sentir leur chatte mouillée et leur anus serré autour de ma bite, me faisant presque jouir. Je les baise lentement, savourant chaque instant de ce moment érotique. Je peux sentir leurs seins rebondissant sous mes coups de reins, leur corps tremblant de plaisir.

Je suis maintenant prêt à éjaculer. Je les fais se mettre à genoux devant moi, et je commence à me branler devant elles. Elles me regardent avec des yeux avides, attendant avec impatience que je jouisse. Je peux sentir mon sperme monter dans ma bite, et avec un dernier coup de main, je jouis enfin, éjaculant sur leurs visages.

Elles gémissent de plaisir, leur visage couvert de mon foutre chaud et épais. Je peux sentir la chaleur de mon sperme sur leur peau, et je sais que j’ai réalisé mon fantasme ultime. Je suis satisfait, mais je sais aussi que je veux plus. Je veux les baiser encore et encore, les faire jouir encore et encore.

Je me rhabille, leur donnant un dernier baiser avant de quitter la chambre d’hôtel. Je sais que je les reverrai bientôt, et que nous vivrons d’autres moments érotiques intenses. Je me sens vivant, mon corps encore tremblant de désir et de plaisir. Je suis Loïc, un homme de 50 ans, métisse et athlétique, et je viens de réaliser mon fantasme ultime

Publications similaires